PATRICIO NADAL

CATALAN CONNEXION

CAPBEAR EDITIONS

suivi de CATALAN RADIATIONS

 

>> Laissez vos commentaires

sur la page Facebook du livre

UN POLAR NOIR

Bienvenue dans le monde de la Catalan Connexion, cette mystérieuse organisation dont Jance, petit escroc, amateur de rock ’n’ roll, et Leïla, l’escort-girl ukrainienne aux yeux bleu-cercueil, vont gripper les rouages trop bien huilés par la corruption et les trafics, au cours d’une dérive dans le beau pays catalan, dérive sang (pour le sang) et or (pour les incendies) dans les tourbillons d’une tramontane déchaînée. Sex, drugs and rock 'n' roll sur fond d'émeutes urbaines. Accrochez vous, ça va secouer !

Quelques extraits:

... Pas question d'égayer les mariages par ses chansons voluptueuses, le Paco. Plutôt le genre à animer les zombies-parties en aspergeant les convives de cascades de sang frais. Invitez le, vous serez pas déçus, surtout à Halloween. En une seconde, il a parcouru deux mètres sur les trois qui nous séparent. Bave aux lèvres style chien enragé. Devrait concourir aux Jeux Olympiques du Crime, le Paco. Pour le dix mètres défoncé à mort il est au point. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? Je vais pas me laisser égorger, quand même. Mais c'est avec lassitude que je sors mon Colt et lui sers la potion au plomb qui fait mon succès. Trois fois. Plus une quatrième pour faire bonne mesure. Pour éviter la lassitude...

... Quel est le point commun entre l’enlèvement d’un Député-Maire-Conseiller-Général du sud de la France, le port africain de Mombasa au Kenya, la destruction d’un dolmen dans le massif montagneux des Albères, cette fin des Pyrénées à cheval entre France et Espagne plongeant dans la Méditerranée, quelques

groupes de rock aux noms improbables, et l’Ukraine ? ...

... Un fantôme, une goule, une lamie, transparente, indépendante, off records, la prétendue Florence. Et moi, et moi, et moi ? Perdu dans ses courbes, imprimé en 3D au creux de ses reins, laminé au coeur de son haut fourneau, enveloppé, sacrifié, balbutiant, exultant, reprenant l’initiative pour la perdre aussitôt. Florence tour à tour lionne, buffle, panthère noire, alligatrice, même si le mot n’existe pas. Seul un tel néologisme pouvait traduire ce qu’elle me faisait subir, sentir, gémir, courir, mourir, renaître, sauter, soupirer, crier. Alors qu’elle ne disait rien. Sa peau perlait de sueur. Sa salive se mêlait à la mienne, roulait sur tout mon corps léché. Par sa langue agile. Petit animal autonome occupé à fouiller, s’enfoncer, se rétracter. Ses dents pointues agaçant, mordillant jusqu’au sang, étirant mon corps comme du chewing-gum. Ses seins ...

Les déplacements du héros Jance + Photos: Zoomez ! Voyagez !
La playlist du livre chapitre par chapitre

Léo Ferré Où vont-ils ?

L'arme utilisée par Jance: Colt .380 Mustang Pocketlite